Rechercher
  • GregoryComportementaliste

L'arnaque du permis des animaux


Bonjour à tous ! C'est Grégory, Le comportementaliste canin. A partir de ce premier juillet, il faudra présenter un permis afin d'acheter un animal de compagnie en Wallonie ! Peut importe l'animal, ce sera valable même pour un poisson rouge ! En Belgique, on a réussi à créer un permis qui s'obtient par défaut ... En gros, il faut un permis pour posséder un animal de compagnie. Mais attention, pas question de se former ou apprendre à bien s'en occuper, ce serait trop productif ! Tout ce que vous aurez à faire, c'est de vous rendre à votre commune et de payer pour l'obtenir.

Mais quel est le but de ce permis ? La version officielle, c'est d'éviter que les personnes qui ont été jugées et reconnues coupables de maltraitance puissent racheter un animal. A date d'aujourd'hui, sur les 11 millions de personnes en Belgique. On a environ 30 personnes qui ont été déchues du permis. La mesure semble un peu disproportionnée.

Voyons à présent les avantages de cette mesure : Essayer d'éviter, en vainc, que des personnes qui maltraitent les animaux puissent en posséder.

Et décourager les achats impulsifs. Si vous êtes à l'animalerie et que votre gamin veut un hamster, vous devrez d'abord ressortir, passer votre temps à la commune, puis revenir avec votre permis pour l'acheter. Et ensuite la longue liste des désavantages, j'en ai coupé pour ne pas être trop long :

Premier désavantage, c'est que c'est valable uniquement en Wallonie, pas dans toute la Belgique, c'est tellement beau de voir notre pays aussi soudé ! Donc les 30 pellés qui sont déchus peuvent aller chercher leur animal, soit à l'étranger, soit en Belgique en dehors de la Wallonie, et vu la taille du pays, ça ne fera pas trop de route à faire. Deuxième désavantage, tous les éleveurs ou vendeurs d'animaux professionnels vont subir des pertes énormes au niveau de leurs ventes. Tous les éleveurs clandestins ou les particuliers qui élèvent n'importe comment pourront continuer à revendre leurs animaux à n'importe qui sans demander de permis. Dans la logique, on arrive au 3ème désavantage, si les professionnels sont en pertes de bénéfices ... les prix vont augmenter ! Heureusement qu'on est pas en pleine crise juste après une pandémie et que le pouvoir d'achat des gens n'est pas impacté par la guerre en Ukraine.

Le 4ème désavantage se verra à la commune. Les personnes qui vont venir demander le permis vont donc rajouter une charge de travail supplémentaire aux employés, et rallonger les files d'attente qui ne sont déjà pas tristes ! Alors bien évidemment, il est précisé que les communes "peuvent demander une participation", comprenez par là, c'est sur que ça va être payant ! On pourrait presque croire qu'on essaye de faire rentrer de l'argent dans les caisses sous couvert de bonnes intentions.

Et voilà, vous en savez un peu plus sur cette merveilleuse idée de la région Wallone ! En résumé, les 30 crétins qui maltraitent les animaux auront toujours plein d'alternatives pour en adopter, pour les autres propriétaire d'animaux, vous irez rallonger la file à la commune, payerez le papier, et enfin vous pourrez aller acheter votre animal dont le prix aura fortement augmenté chez un professionnel qui n'aura pas encore mi la clé sous la porte. Rassurez vous, il sera toujours possible d'acheter tous ces chiens qui arrivent illégalement des pays de l'est, ça fait des années que ça dure, et personne ne fait rien.

Comme je déteste les gens qui critiquent mais qui n'apportent pas de solution, j'ai pris le temps de connecter deux neurones pour trouver une meilleure solution, vu le niveau, ça n'a pas été difficile.

Au lieu d'envoyer les agents du bien-être animal chez les professionnel pour vérifier qu'ils demandent bien le permis et leur infliger 250 euros d'amende en cas de manquement. Utilisez ces mêmes agents pour les envoyer chez les 37 personnes déchues du droit de posséder un animal. Ca sera beaucoup plus facile à contrôler, et en plus on serait certains qu'aucun animal ne pourrait plus être dans les mains de ces personnes, peu importe d'ou il vient. Contrôlez les coupables, ils sont peu nombreux, au lieu de vous acharner sur les nombreux professionnels et de faire perdre leur temps et leur argent aux clients innocents.

Je finirai par citation trouvée sur internet "Au niveau du bien être animal, à Bruxelles, on peut égorger des animaux sans étourdissement au nom de l'abattage rituel, mais en Wallonie il faut un permis pour avoir un poisson rouge. En terme de grand écart politique, ça fait longtemps que la Belgique a craqué son slip !


Pour conclure, le secteur des professionnels concernés n'a évidement pas été consulté. Soit les gens qui ont voté cette loi ont le QI du poisson rouge dont ils veulent contrôler la vente , soit au contraire, ce sont de vrais génies financier qui ont trouvé le moyen de faire rentrer du fric sur le dos des amoureux des animaux. Ca ne règle en rien le problèmes des maltraitances car les gens iront acheter leur animal en dehors de la Wallonie ou chez des particuliers, ça emmerde tous les professionnels du secteur, les acheteurs perdent leur temps et leur argent, par contre, ça fera rentrer des sous. Et les pigeons dans tout ça, et bien c'est vous ! Et pour vous exploiter, pas besoin de permis ! Si vous aussi, vous souhaitez conscientiser un maximum de monde à cette absurdité, n'hésitez pas à partager en masse ma vidéo pour lui donner de la visibilité. A quand un permis de voter des lois alors qu'on est complètement dans le dénis de la réalité du terrain et qu'on ne prend même pas la peine de consulter les professionnels ? Gregory

5 vues0 commentaire

Posts récents

Voir tout

Bonjour tout le monde, Petite réflexion du jour ! Hier matin, je me rendais chez un client et sur le chemin j'ai vu quelqu'un qui promenait son berger allemand. Jusque là tout va bien Par contre, le p